AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Inscriptions jusqu'au 24/05/2017. Voir avec la trésorière (en priorité) ou un autre membre du bureau.

Partagez | 
 

 [Background] - Cthulhu • v7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 336
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: [Background] - Cthulhu • v7   Sam 4 Juin - 16:31

Je propose de déposer ici un petit background des PJs disponibles au sein du jeu Cthulhu • v7.

Chacun pourrait présenter son personnage (background de chaque personnage le bienvenue) afin d'y voir un peu plus clair entre les joueurs mais aussi pour le MJ (afin de se souvenir facilement de qui joue quel personnage et quel est son passé / ses ambitions / son éventuel avenir / etc...).

Pour éviter l'accumulation de posts, une proposition au préalable du background à notre MJ est sans doute de mise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 336
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [Background] - Cthulhu • v7   Sam 4 Juin - 16:37

Dmitri Grigorievitch Guerassimov
Дмитрий Григорьевич Герасимов

Visuel de Dmitri Grigorievitch Guerassimov:
 

   Dmitri est né en 1964 à Novy Ourengoï (dans l’actuelle Russie). Son enfance fut assez aisée, notamment grâce à son oncle Vassily – Василий – alors trentenaire. En effet, Vassily parcourait alors le globe pour son travail et apportait de nombreux jouets occidentaux à Dmitri. C’est avec un de ces cadeaux, la Commodore 64, que les mystères de l’informatique ainsi que la culture américaine arrivèrent au sein du foyer des Guerassimov. En effet, des jeux comme Bruce Lee, Maniac Mansion ou California Games émerveillèrent Dmitri (mais commencèrent à agacer ses proches…car tous ce qui venait des Etats Unis n’était pas bienvenue en Russie).

   Alors qu’il avait 17 ans, un sabotage sans précédent eut lieu au niveau du gazoduc transsibérien Ourengoï – Pomary – Oujhorod. Cet événement marqua Dmitri à vie et il commença à suivre de très près les médias et commença même à se renseigner sur ce qu’on appellera par la suite une « bombe logique ». Ce terme, né à la suite de cet événement, décrit un code informatique inséré au sein d’un programme dans le but d’entraîner un dysfonctionnement (et potentiellement des dommages au système victime de l’attaque). Dmitri apprit des années plus tard que, selon l’Agence centrale de renseignement (Central Intelligence Agency, CIA), les services américains avaient appris que l’Union soviétique allait voler le logiciel contrôlant le gazoduc à une compagnie canadienne. Les Américains et les Canadiens ont donc volontairement créé des failles de sécurité pour qu’ils puissent prendre contrôle du système une fois le logiciel installé dans le but d’entraîner une pression excessive au sein de l’infrastructure. Cependant, des échos contradictoires obtenus à partir d’anciens du KGB ne permettent pas de savoir pourquoi tout ceci s’est réellement passé.

   A la suite de cet événement, Dmitri se rendit compte qu’une attaque « virtuelle » pouvait avoir des effets « réels impressionnants. En effet, l’incident a eu une puissance équivalente à trois kilotonnes de TNT et fut si large qu’il fut repéré par les satellites américains ! Les années précédentes, les langages informatiques C++ et Turbo Pascal étaient sortis. Ce timing parfait permit à Dmitri de se lancer en autodidacte dans la programmation…qu’il ne quittera alors plus jamais.

   Vers la fin des années 1980, l’Union des républiques socialistes soviétiques (Союз Советских Социалистических Республик, CCCP) commença à subir des périodes de tensions politiques…mais ce n’est pas ce qui passionna Dmitri. En effet, le 27 Septembre 1989, des phénomènes étranges furent rapportés à Voronej, située à environ 320 km de Moscou. Selon les témoignages relayés dans les médias, trois êtres étranges et très grands « visitèrent » la ville. L’Agence télégraphique d’information de Russie TASS (Телеграфное агентство Советского Союза при кабинете министров СССР, ТАСС) relai alors l’information et le monde entier s’empare de cet évènement. Même si une théorie américaine crie à l’imposture en affirmant que tout cela n’est qu’un montage dans le but de sauver l’URSS, Dmitri est fasciné par cet événement et ne cessera de se poser des questions sur le monde qui l’entoure (ainsi que tout ce qui peut avoir sujet au paranormal).

   Cependant, cet engouement ne durera que très peu. En effet, sa première passion deviendra dévorante dès l’année suivant avec les début d’Internet TCP/IP grand public. Cette technologie donna à Dmitri la possibilité de rentrer en contact avec une organisation criminelle de pirates informatiques nationalistes. C’est avec l’aide de son oncle Vassily qu’il prit part à de nombreux mouvements criminels en lien avec la mafia russe, la Bratva – Братва –. C’est à ce moment-là que Dmitri réussit à acquérir une arme de poing réservée uniquement aux membres du Comité pour la sécurité de l'État (Комите́т госуда́рственной безопа́сности, КГБ) ou aux groupes de reconnaissance de l’armée, le Makarov PB 6P9 – Пистолет Бесшумный – de calibre 9 mm avec silencieux. Il y a donc fort à parier qu’une telle arme, illégale pour un membre extérieur à ces organismes, pourrait porter préjudice à Dmitri lors de ses missions futures (que ce soit parce qu’il sera considéré comme un ex membre du KGB ou alors comme un receleur notoire d’armes volées). A force de règlements de comptes ou de « balances », Dmitri fit plusieurs séjours en zone pénitentiaire de l’URSS entre les années 1991 et 1994. Par la suite, il effacera toutes les traces informatiques de ces incarcérations et profitera de ses contacts dans la Bratva pour détruire toute trace écrite. Cependant, il conserve encore maintenant quelques marques physiques de ces passages en prison : une force physique quelque peu amoindrie ainsi que de nombreux tatouages (principalement sur le torse et le dos ; le plus visible étant un tatouage de scarabée dans la paume de sa main gauche…que Dmitri prend soin de dissimuler sous un gant de cuir).

   Après la sortie du langage de programmation Java en 1995, Dmitri commença à délaisser ses contrats de la Bratva. Son éloignement de la mafia fut relativement bien accepté par ses anciens « collègues » ; en effet, Dmitri reste encore en contact avec certaines des sommités de ce milieu (même s’il décida de se rapprocher des services secrets russes afin d’acquérir le meilleur de l’équipement informatique de l’époque). En 1997, un événement déterminant décida Dmitri à se focaliser entièrement sur sa sur sa première passion. En effet, la victoire du programme informatique Deep Blue (originellement nommé Deep Thought en référence au livre The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy de Douglas Adams) contre le grand maître d’échec russe Garry Kasparov fut le dernier affront que pouvait subir Dmitri : l’ennemi capitaliste battait la mère Russie sur le terrain qui lui tenait le plus à cœur, l’informatique ! Au même moment, la Russie subit de grosses difficultés économiques et sociales…ce qui convaincu à Dmitri de s’expatrier aux Etats-Unis, en relation avec les services russes, afin de mieux connaitre son adversaire et de monter une opération d’attaque de grande envergure. C’est le 12 septembre 1999 que le monde entier prit conscience de l’importance des pirates informatiques avec l’affaire du Moonlight Maze. Le magazine Newsweek révéla l’opération de piratage russe qui prit les États-Unis par surprise. En effet, depuis mars 1998, les services russes (menés en partie par Dmitri) pénétraient les machines du Pentagone, de l’Administration nationale de l'aéronotique et de l'espace (National Aeronautics and Space Administration, NASA), du Département américain de l'Energie (United States Department of Energy, DoE) et des Universités. Des cartes militaires ainsi que des fichiers stratégiques ont été dérobés. Le plus étonnant est que les États-Unis ne se sont aperçus de rien et sont tombés sur l’opération par accident. Grace à ces intrusions au sein de documents secrets, Dmitri recherchait en secret des informations spécifiques à des phénomènes dits étranges et il voulait trouver des preuves...et il découvrit bien plus qu’il espérait en ce qui concerne le paranormal et les phénomènes jusqu’alors inexpliqués. Ce n’est qu’au bout de quelques années que Dmitri se rendit compte de l’ampleur de la propagande nationaliste qu’il avait pu subir lors du début de sa vie et décida de s’y installer définitivement et, vers le début des années 2000, de participer activement à l’élaboration d’un collectif de pirates informatiques connu par la suite sous le nom d’Anonymous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 26

MessageSujet: Julian Decker   Dim 26 Juin - 13:59

Visuel :
 

Nom: Decker
Prenom: Julian
Age : 35
Nationnalité: Allemand
Origine: allemande

Julian est né en 1970 à Strasburg ou il mena une vie simple avec ces parents. A l'age de 10 ans Julian est passionné par l'astronomie et les phénomènes paranormaux, bien que les gens autour de lui ne le prenait pas au sérieux sur le mythe obscure de cthulhu. On ne pouvait nier qu'il était doué pour l'astronomie.

 C'est à ces 15 ans qu'il révéla son talent lors d'un stage dans un observatoire de Stuttgart ou il participa comme il put à la découverte d'objets célestes. 3 ans plus tard, il fut sollicité par ce même observatoire, pour un stage de recherche à la bibliothèque de l'académie des sciences de Russie à Saint-Petersbourg.

Il s'avéra que cette bibliothèque renfermait un savoir immense, des mètres carrés de livres impressionnant. Malgré tout c'est sur une porte interdite au publique que Julian porta sa curiosité, après renseignement il sut que derrière cette porte, se cachaient des livres interdits  au publique.Julian ne pouvant comprendre comment on peut interdire un quelconque savoir. Réussi un soir à s'introduire dans la pièce en échappant à la surveillance des bibliothécaires.

De toute évidence cette petite salle était très peu visité, pour ne pas dire jamais il y avait beaucoup de poussière et tout semblais très vieux. C'est alors que son regard ce porta sur quelques livres le premier qu'il prit s'intitulait "CHTULHU : recueils occulte".

Pourquoi un tel ouvrage était il interdit au publique qui en plus peinait a croire en ses choses.
Julian toujours par curiosité commença à lire le livre c'est alors qu'un nuage commença à se former très vite et par ce que les problèmes ne viennent pas seul des flammes également commencerent à s'attaquer au mur. Paniqué Julian sortit en courant et alertât les personnes proches de lui, en expliquant qu'il y avait un incendie dans la pièce. 

L'équipe prévenu les secours et commença a tenté d'éteindre l'incendie mais ils étaient trop peu nombreux. Le feu de toute évidence trop fort pour cette équipe les chercheurs et bibliothécaires se réunirent pour évacuer.

Une fois a l'extérieur Julian entrepris de lire le livre pour en savoir plus en attendant les secours dont on entendait les sirènes quand ceux-ci arrivèrent tout le monde était inconscient par terre. Le lendemain Julian ainsi que quelques survivants se réveillèrent dans un hôpital ayant très peu de souvenir. Quelques mois plus tard les survivants ne se rappelaient toujours pas de se qu'il c'était passé d'ailleurs certains se rappelaient à peine de leur nom. 

La conclusion de l'enquete fût une défaillance électrique à cause d'un circuit qui n'était pas aux normes.  Les psychologue classèrent ce trou de mémoire comme étant un traumatisme que le cerveau n'a sut géré et les survivants furent placés dans des foyers les parents de Julian complètement dépassé par les événements confia leur enfant à l'organisation Schattenjager qui promis de remettre sur pied le jeune homme et lui permettre de mettre a profils ces connaissances en astronomie ainsi que ces talents "cachés".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: [Background] - Cthulhu • v7   Dim 26 Juin - 14:00

Bon je me répété mais dsl pour les fautes je suis plutôt nul en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 66
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: [Background] - Cthulhu • v7   Sam 28 Jan - 22:47



Nom : De Monjoie
Prénoms : Jean Philippe (Roland, Aurélien)
Date de naissance : 22 juin 1975  (11h11)
Lieu de naissance : Manoir Monjoie (Midi-Pyrénées, France)
Titre : Docteur : Baron de Monjoie
Profession : Docteur en médecine sino-japonaises
Signe particulier : Cicatrice jambe gauche (opération chirurgical), tatouage japonais dos complet.
 
§1) Naissance ;
                Né le 22 juin 1975 dans la chambre de maître du manoir familiale, septième fils d’Albert Demonjoie et de Béatrice Demonjoie (née Saintsaëns) avec sa sœur jumelle Jeanne Demonjoie
§2)0 a12ans
                Le petit Jean-Philippe et Jeanne, débutèrent leurs scolarité au la petit école du village ou leur frére avait fait de même.
§4) L’accident
Le 22 juin 1987, la famille fut victime de l’incendie de cheniné qui  ravageât le manoir, dès lors resté en ruine. Seule le petit Jean-Philippe fut retrouver indemne en pyjama dans le parc du manoir au côté de cadavre de son frère ainée Louis mortellement bruler et couvert de coupure profonde du a quelque éclats de verres. Les décombres ne rendirent jamais le corps de Jeanne
§5)13 a 18 ans
                Le jeune orphelin fut confié à sa tante maternelle Agnès. Saintsaëns Le petit garçon ne gardant aucun souvenir du drame n’en développa aucune séquelles si ce n’ai de parler dans son sommeil à feu ca sœur jumelle.
Elève doué en sport et en lettres il décrochât une bourse d’étude au lycée Henri 4.
§6) 19 a25 ans
                Puis ce fut son entré à l’Université Paris-Sorbonne, pour suivre des cours de médecine ou il s’intéressa très vite aux médecines sino-japonaise. Il en profitât pour suivre des cours annexe auprès du Maitre Hideyoshi Tottori, maitre en Shiatsu et akibudo.
Après son doctorat  il profita d’un programme d’échange internationnal avec le japon. A l’université Todou
§7) Etude au japon
                J-P aider par le programme d’échange et maitre Tottori, il  réussit à s’intégrait à l’université todou de Tôkyô, ou il obtient ses doctorat en shiatsu, acuponcture et remportât le tournois universitaire par équipe en kendo.
§Cool La vie au  japon
                Pendant ses étude il rencontrât une étudiante française, Eléonore Dupond issu ‘un autre programme d’échange sur l’histoire religieuse, J-P lui fit la cour pendant ses études, s’installèrent et se fiancèrent. Mais hélas leur relation s’arrêtât à la fin de leurs études d’un commun accord.
                J-P devint un croyant de l’école shinto zazen.
                Lors de la visite d’un temple a Kyôto avec Eléonore il y eut un tremblement de terre il tomba dans une crevasse ou il se fit une fracture ouverte de la jambe gauche, il en résultat la pause d’une broche en acier médicale, une légère claudication et l’utilisation permanente d’une canne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Background] - Cthulhu • v7   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Background] - Cthulhu • v7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludimaginarium :: 
Nos activités
 :: Jeux de rôles et GN
-