AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Inscriptions jusqu'au 24/05/2017. Voir avec la trésorière (en priorité) ou un autre membre du bureau.

Partagez | 
 

 [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 335
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   Mer 5 Aoû - 17:05

Je vous propose d’effectuer ici un compte-rendu de chaque séance Star Wars : Aux Confins de l’Empire via mon personnage bothan, Draeks Vri'skra. En effet, je pense favoriser ce jeu par rapport aux autres JdR « papier » et je vais faire le maximum pour ne manquer aucune séance. Cela permettra aux joueurs(euses) n’ayant pas pu venir et/ou participer à une séance de savoir ce qu’il s’est passé en leur absence (dans les grandes lignes tout du moins).

Afin d’en faciliter la lisibilité et d’éviter une accumulation de posts entre chaque compte-rendu (mais aussi afin de laisser libre accès à la possibilité d’édition de ces posts si j'ai besoin de modifier quelque-chose) cela serait vraiment top si cette session était uniquement composée des comptes-rendus.


Par ailleurs, dans un soucis de respect de l’univers, je vais faire relire chaque compte-rendu par le(s) MJ(s) qui aura(ont) effectué la séance (Kerlohan et/ou Adimar) afin d’apporter des corrections, notamment en ce qui concerne les noms de personnages / des systèmes galactiques / etc...


Dernière édition par Ludintel le Mar 6 Oct - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 335
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   Ven 4 Sep - 19:08

Séance « 0 »
RENCONTRE A MOS SHUUTA


Tout a débuté dans le bourg isolé de Mos Shuuta, situé sur un éperon rocheux de la planète désertique Tatooine. En effet, un baron du crime local, Teemo le Hutt, n’a pas tenu (sciemment ou non) les nombreuses promesses qu’il avait pu faire aux divers personnages des joueurs. Les protagonistes, pour différentes raisons, ont vu leur tête mise à prix : il était donc urgent de s’échapper de Mos Shuuta.

Malheureusement, le seul vaisseau digne d’être « emprunté » est celui de l’esclavagiste trandosien Trex. Après de nombreuses péripéties (ainsi qu’un accueil de stormtroopers riche en tirs de blasters), les personnages réussissent à s’enfuir aux commandes d’un cargo léger YT-1300 modifié (le Croc de Krayt).

Cependant, le départ de la planète Tatooine ne s’est pas fait sans encombre. En effet, un petit escadron de chasseurs TIE attendait le vaisseau et une bataille spatiale féroce s’est engagée. Malgré les canons laser moyens montés sur tourelles ventrale et dorsale, le Croc de Krayt fut lourdement endommagé avant de pouvoir entrer en hyper-espace à l’aide de son injecteur à hypermatière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 335
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   Ven 4 Sep - 19:24

Séance I
(vendredi 24 avril 2015)
DEMARRAGE SUR LES CHAPEAUX DE ROUE


Meneur de Jeu de la séance :
Kerlohan
 
Joueurs(euses) présent(e)s à la table :
Sann Dee [twi'lek] – Slouby
Dylan Okarr [humain ; corellien] – Falek
Poo’Heek [sélonienne] – Varou
Draeks Vri'skra [bothan] – Ludintel


Après son long voyage, le bilan des dégâts effectué par Poo’Heek du Croc de Krayt s’avère amer… En effet, le vaisseau est piqué de rouille sur toute la coque et il présente un nombre ahurissant d’impacts de blasters (légers comme lourds) et de tirs lasers. De toute évidence, ce cargo n’est pas de toute jeunesse et a connu de nombreuses batailles.


Recherchés et en quête d’un autre vaisseau, les personnages se sont donc dirigés vers
le seul endroit exploité du système désertique de Besh Gorgon dans la Bordure Intérieure : La Roue. Ancienne zone d’immunité impériale, La Roue représente en effet un endroit où l’équipage du vaisseau peut espérer se cacher et tenter de se faire oublier. Dès leur demande d’autorisation d’atterrir, les personnages précisent qu’ils viennent de se faire attaquer par des pirates de l’espace et demandent permission de séjourner au sein de La Roue…en évitant de prendre la moindre précaution quant au caractère « emprunté » de leur vaisseau. Il est à parier qu’une vérification s’effectuera avant leur départ et que les autorités de la station seront au courant.

Le Croc de Krayt s’amarre sans problème au dock no 32. Dès la sortie des personnages, des agents du service de sécurité de La Roue (vêtus d’uniformes de couleur dominante verte avec quelques insignes distinctifs de couleur jaune) viennent les accueillir. Une taxe pour l’amarrage du vaisseau (sans parler des éventuels frais de nettoyage dus à l’importante quantité d’huile qui commence à se rependre sur le sol) doit être versée. De plus, le port d’arme(s) ou d’explosif(s) est strictement prohibé au sein du complexe (sauf autorisation particulière ou laissé passé).
Enfin, les frais de stationnement, de 150 crédits par jour, et de ravitaillement, de 160 crédits comme taxe de base par journée, se révèlent très élevés… Ne pouvant pas payer la somme demandée (et ne pouvant pas non plus vivre à crédit), les personnages sont escortés jusqu’au Directeur Darn Weber.

Contre toute attente, le directeur leur propose assez rapidement de les aider en leur octroyant divers avantages (payement des frais d’amarrage, de permis d’arme ainsi qu’une mise à disposition d’appartements au sein même de la cité). Cependant, cela sera uniquement en échange d’un service que seul des étrangers à la station pourraient accomplir. En effet, il leur donne d’importantes informations sur le décès récent de l’ancien Directeur Général Simon Greyshade qui était en étroite relation avec l’Empire.
Des rumeurs, comme celle de la visite assez récemment d’éminentes personnalités nommées Mr. Skywalker et Mr. Solo, interpellent les personnages. Néanmoins, cela ne semble pas être l’objet de la mission confiée par le Directeur Darn Weber. En effet, la conversation se focalise rapidement sur le concurrent politique principal au poste de Directeur Général : le Directeur Zarth Oranesh. Il semble qu’il serait de « bon ton » de le discréditer avant les élections qui se dérouleront dans une semaine. Une information cruciale est lâchée : son goût pour les alcools de grande qualité pourrait le perdre ! Une cargaison de grands crus (illégale et de contrebande) provenant de la planète Aldéraan est prévue. Si la population apprenait que le Directeur Zarth Oranesh était mêlé à de telles affaires…le discrédit sur lui serait total ! Pour cette mission, une frégate de douane impériale, des uniformes adéquats ainsi qu’une identité fictive sont octroyés.

Dès la fin de l’entrevue, un droïde d’interface est chargé de montrer les quartiers principaux de La Roue aux personnages. Lié à l’intelligence artificielle de La Roue, le Master-Com, le droïde explique au cours des déambulations que le Directeur Darn Weber a été soupçonné d’être (en partie) financé par le cartel Hutt. Ce droïde, appartenant vraisemblablement à une catégorie d’anciens modèles, semble s’être jadis lié d’amitié avec d’autres explorateurs (notamment d’autres droïdes dont l’identité n’a pas été révélée et dont il semble rester fasciné par leur loyauté envers les humains). Après avoir expliqué brièvement les infrastructures principales de la station, le droïde lié au Master-Com prend congé.


De par le temps « libre » qu’il reste aux personnages avant d’être recontactés, chacun(e) vague à ses occupations :

- Poo’Heek
tente tant bien que mal de camoufler les dégâts du Croc de Krayt dans l’espoir d’en tirer un maximum à la vente…mais n’arrive qu’à réparer la carcasse de façon grossière. Au vu du peu de temps imparti et des faibles moyens mis à sa disposition, cela est tout de même une belle performance.

- Dylan Okarr
vadrouille dans les « quartiers » afin de découvrir si quelqu’un serait intéressé par un cargo léger YT-1300 modifié. Malheureusement, il semble avant tout se faire remarquer par les petites frappes locales…et ne trouve que le magasin « Chez Hal » où une reprise du vaisseau lui est bien proposé, mais uniquement sous forme de pièces détachées.

-
Sann Dee et Draeks Vri'skra vadrouillent dans les zones de jeu en espérant gagner quelques crédits ainsi qu’un peu de notoriété au jeu du Sabacc. Cela se traduit par des gains non-négligeables (500 crédits) grâce à un prêt à très court terme de Poo’Heek. Néanmoins, une telle somme reste encore bien trop faible pour permettre de se faire remarquer au sein de La Roue.

La réparation du vaisseau n’a malheureusement pas fait illusion longtemps et un prix de 5.000 crédits maximum pour le cargo a été proposé ; et ce malgré la récente installation d’un injecteur à hypermatière. Après d’astucieuses négociations de la part de Poo’Heek (de par ses compétences en mécanique) et de Draeks Vri'skra (à l’aide d’un savant mélange de négociation et de tromperie), la somme totale de 7.500 crédits a été octroyée (ce qui, au vu de l’état général du vaisseau, est un excellent prix). Fiers de cette vente, les compagnons sont déjà un peu plus confiants qu’à leur arrivée. C’est alors qu’ils sont contactés afin d’être amenés à leurs appartements pour y passer leur première nuit à La Roue.


Dernière édition par Ludintel le Sam 5 Sep - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 335
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   Mar 6 Oct - 23:18

Séance II
 (vendredi 02 octobre 2015)
DES BATONS DANS LES ROUES



Sann Dee et Draeks Vri'skra mettent à profit cette première nuit à bord de la station pour se reposer dans les appartements fournis par le Directeur Darn Weber. Cependant, Dylan Okarr et Poo’Heek décident de profiter de leur nuit d’une toute autre manière… En effet, le repos ne semble que peu les intéresser par rapport aux nombreuses distractions qu’offre La Roue. Lors de leur balade nocturne, ils se voient proposer des parties de cubes du Destin par un toydarien…mais ils refusent d’en payer la note (se rejetant mutuellement la faute sur qui avait initié la toute première partie) ! Ce genre de comportement étant inacceptable au sein de la station, ils passent une bonne partie de leur nuit en cellule. Cependant, ils sont relâchés rapidement et arrivent à rentrer de bon matin aux appartements. En chemin, au lieu de profiter de leur liberté (somme toute assez aisément acquise), ils continuent à se chamailler alors que la fatigue commence à se faire sentir. Alors qu’ils commencent tout juste à s’assoupir, une unité Master-Comm vient rendre visite aux compagnons en leur expliquant que la frégate de douane impériale est prête et que le Directeur Darn Weber ne devrait pas tarder à arriver au lieu de rendez-vous : la ceinture des docks. Le départ se fait rapidement et les uniformes aux couleurs de la douane impériale ainsi que les identités fictives sont emportées.

Arrivé sur place, Dylan Okarr remarque tout de suite que le vaisseau de douane est loin d’être la frégate de douane impériale qu’il avait imaginé : c’est en réalité un croiseur léger de classe Guardian conçu par la compagnie Sienar Fleet Systems. Il remarque aussi, avec une joie mal dissimulée, que le vaisseau est équipé de deux tourelles (dorsale et ventrale) de canons lasers jumelés ainsi que de deux canons lasers à l’avant. Le Directeur Darn Weber, qui les attend aux côtés d’un individu aux couleurs de la douane impériale et de cinq marines impériaux, leur explique que le croiseur possède des identifiants modifiés et que, par mesure de précaution, l’hyperespace a été désactivé. Cependant, les senseurs restent opérationnels et les coordonnées d’interception 
ainsi que le code transpondeur du vaisseau devant transporter la cargaison de grands crus originaires de la planète Aldéraan sont fournies. Il sera donc aisé de localiser les contrebandiers lorsqu’ils seront entre deux sauts multispatiaux et qu’ils auront besoin d’effectuer de nouveaux calculs quant à leur trajectoire.


Sans hyperespace, le voyage dure plusieurs heures. Du temps que Poo’Heek mettra à disposition en jetant un coup d’œil sur l’injecteur à hypermatière. Malheureusement, même si elle arrive à comprendre que certaines pièces manquent (et que c’est un problème mécanique et non informatique), elle ne parvient pas à le réparer. De plus, les marines impériaux et leur lieutenant douanier ont la fâcheuse tendance à observer du coin de l’œil cet équipage qui leur a brusquement été imposé…et qui est tout de même constitué (corellien mis à part) d’une twi’lek, d’une sélonienne et d’un bothan ! Après plusieurs heures à tuer le temps, le vaisseau de contrebande YT-1200 est localisé. Un message à son Capitaine Izamu est envoyé afin d’y effectuer un contrôle de douane. Même si le maniement d’un croiseur léger de classe Guardian est assez lourd, le très fraîchement promu « Capitaine » Dylan Okarr arrive a effectuer une manœuvre d’amarrage parfaite, permettant aux personnages de pénétrer dans le vaisseau des contrebandiers.


L’équipage ne semble être constitué que de son capitaine assisté par un co-pilote ainsi qu’un droïde. Poo’Heek reste sur le croiseur car sa présence au sein d’un vaisseau de l’Empire sèmerait de gros doutes quant à la nature officielle du contrôle de douane. Afin de justifier la présence d’un bothan, Draeks Vri'skra se présente comme un expert en cargaisons exotiques, drogues et autres éléments prohibés de nature pharmacologique. La cargaison (des pièces détachées pour machine hydroponique) est examinée en détail et les certificats présentés semblent être conformes. Pendant cette fouille minutieuse des caisses situées dans la soute du vaisseau, Sann Dee et Dylan Okarr partent pour inspecter d’éventuelles cachettes « habituelles » des contrebandiers...mais elles s’avèrent être vides (ou, « au mieux », remplies de linge sale).


Draeks Vri'skra
et Sann Dee estiment qu’il faut la jouer au bluff :

« Nous avons découverts des articles illicites qui correspondent à une conséquente somme. En effet, une cargaison de vins de contrebande a été retrouvée…qu’avez-vous à déclarer à ce sujet ?


– De la contrebande…dans mon vaisseau ? Impossible !


– QUI vous a dit que ces produits ont été retrouvés AU SEIN du vaisseau ?


– Vous n’avez aucune preuve ! »


Dylan Okarr
arrive en renfort avec un message provenant de Poo’Heek, restée sur le croiseur : « Cap*ta*ne Keh-v’een, nos censeurs ont détectés d’*nf*mes part*cules éthyl*ques dont la s*gnature molécula*re est caractér*st*que de grands crus or*g*na*res de la planète Aldéraan… ». Les compagnons expliquent donc aux contrebandiers qu’ils auront de gros problèmes s’ils ne coopèrent pas rapidement. En effet, il serait facile de les livrer à une cellule de la douane qui s’occupera de leur cas. Il est donc plus raisonnable d’avouer où se situent les cachettes contenant la cargaison (qui, quoiqu’il arrive, est amenée à être confisquée). De plus, Dylan Okarr leur explique qu’il est possible de les relâcher en leur demandant à combien ils estiment « le coût de leur silence ». Le Capitaine Izamu avoue alors que l’alcool de contrebande est caché dans des soutes extérieures (6 caissons) et qu’il pourra fournir la somme de 1.500 crédits après son amarrage à La Roue quai 83, aile α. Les articles de contrebande sont emportés par les douaniers mais, dès lors que l’équipage du Capitaine Izamu se retrouve seul, il prend la fuite en enclenchant les hyperpropulseurs de leur YT-1200…rendant toute poursuite impossible.


De retour au vaisseau, Dylan Okarr lance une remarque cinglante à Poo’Heek : « Ils viennent de nous filer sous le nez et on peut même pas les poursuivre en vitesse lumière... Franchement, t’aurais au moins pu regarder la coque extérieur du YT-1200 ; on aurait facilement remarqué les soutes extérieures ! Déjà que t’es restée à glander sur le vaisseau et qu’on s’est tapé tout le boulot de récup’ de la marchandise sur la carlingue de leur épave avec le Dr. Drake… ». Lasse de ces remarques et fatigue aidant, Poo’Heek n’a pas attendue la fin de la phrase pour envoyer un coup de queue en direction de Dylan Okarr ! Ce dernier, agile et habitué à esquiver des tirs de blasters (terrestres comme spatiaux) arrive à esquiver de justesse avant de tenter une riposte à mains nues. Malheureusement pour lui, le derme d’une sélonienne est très robuste. En effet, Poo’Heek ne semble même pas se rendre compte du crochet du gauche qu’elle vient de prendre de plein fouet…et riposte aussi sec. Cette fois-ci, Dylan Okarr prend ce qu’on appelle communément « une bonne rouste »…et le retour sur La Roue se passe bien plus calmement.


A leur retour, les compagnons sont accueillis par le Directeur Darn Weber qui les félicite pour la réussite de leur mission et qui leur explique la suite des opérations. Un compte provisoire leur a été octroyé afin qu’ils puissent jouer au Sabacc face au Directeur Zarth Auranesh…et qu’ils perdent, dans l’espoir de miser la cargaison de grands crus originaires de la planète Aldéraan. Ainsi, il sera possible de le discréditer avant les élections. Cependant, les personnages se demandent s’il n’est pas plus raisonnable de mener leur petite enquête afin de savoir s’ils ne peuvent pas jouer un « double jeu ». En effet, le Master-Comm leur avait expliqué que le Directeur Darn Weber a été soupçonné d’être (en partie) financé par le cartel Hutt… De plus, il sera sans doute nécessaire de gagner une conséquente somme de crédits (avec l’aide de contacts du Directeur Darn Weber au sein de La Roue) afin d’accéder à une certaine renommée, nécessaire pour accéder aux tables de jeux privées et à l’abris des regards des hautes sphères.


Dernière édition par Ludintel le Mer 7 Oct - 19:51, édité 3 fois (Raison : corrections mineures)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 335
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 31
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   Dim 11 Oct - 18:19

Séance III
 (vendredi 09 octobre 2015)
LA ROUE TOURNE


Le Crimson Casino est un établissement situé au niveau supérieur de La Roue. Il est l’un des plus prestigieux casinos connus et seuls des individus très riches y sont acceptés. Le Directeur Darn Weber permet aux personnages d’y rentrer en faisant figurer leurs noms sur la liste des invités. Une twi’lek vêtue d’une fine robe de soie transparente et dont chaque pli suit les courbes de son corps les accueille. Pour des mesures de sécurité, elle leur précise qu’ils doivent déposer leurs armes et effets personnels.


Draeks Vri'skra
décide d’aller au bar afin de pouvoir observer la salle tout en essayant de savoir s’ils disposent d’alcools de contrebande. Il en profite également pour commander quelques alcools de très grande qualité dans l’espoir de se faire remarquer comme grand connaisseur. Poo’Heek préfère ne pas se fondre aux joueurs et reste un peu en retrait…tout en imaginant un stratagème afin de modifier la table de jeu de Sabbac. Cependant, elle estime que cela est trop compliqué car elle ne dispose plus de ses effets personnels et il lui faudrait un accès direct à une table. Dylan Okarr et Sann Dee s’installent à une table de Sabbac où la mise initiale est de 500 crédits. Malheureusement, Sann Dee est détectée comme tricheuse dès le premier tour : des gardes du Crimson Casino viennent alors la chercher afin de la reconduire promptement à la sortie. Draeks Vri'skra se dirige vers cette table de jeu où une place s’est fraichement libérée…et demande si les mises peuvent augmenter jusqu’à 10.000 crédits. Beaucoup de joueurs libèrent alors la table pendant que d’autres commencent à s’accumuler autour dès l’annonce d’une telle somme. Parmi les joueurs encore présents, un devaronian semble s’amuser de la tournure que prennent les évènements. Cependant, son petit sourire narquois s’efface après quelques parties (et quelques dizaines de milliers de crédits plus tard), laissant Dylan Okarr comme grand vainqueur. Draeks Vri'skra se retire également en félicitant le corellien pour ces gains…et retourne au bar du Crimson Casino.

A la fin de cet exploit, Dylan Okarr est convié au carré VIP afin de rencontrer le
Directeur Zarth Auranesh. C’est un personnage entre deux âges vêtu d’habits luxueux et voluptueux. Une discussion entre les deux hommes s’engage et une partie de Sabacc privée se lance. A cause d’une chance insultante et contrairement à ce qu’il était prévu Dylan Okarr gagne encore énormément de crédits (allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers !). Au bout d’un moment, le Directeur Zarth Auranesh est rappelé à ses obligations et décide de quitter le Crimson Casino…mais précise que ce n’est que partie remise et que le corellien est le bienvenue s’il veut rejouer. De retour aux appartements, Draeks Vri'skra se rend compte que toutes les données relatives au Directeur Darn Weber ont été effacées de son datapad personnel ; ce qui lui rappelle les rumeurs concernant ses financements ainsi que ses liens en rapport avec le cartel Hutt.

Après une bonne nuit de repos,
Dylan Okarr retourne au carré VIP du Crimson Casino mais le Directeur Zarth Auranesh est absent. Il doit donc attendre quelques heures avant de pouvoir le rejoindre…et de perdre petit à petit ses gains. Au cours de leurs parties, le Directeur Zarth Auranesh lui raconte qu’il a effectué des recherches sur lui et qu’il a réussi à savoir (malgré son nom d’empreint, Keh-v’een) qu’il est un pilote de haut vol en lien avec certains produits de contrebande. Cela n’a pas l’air de le déranger plus que ça (en effet, bon nombre de personnes séjournant sur La Roue possèdent des activités à la limite de la légalité) et propose quelques « rafraichissements » à son invité. Malgré des alcools de très haute gamme comme du Gorimn (vin fermenté par des Wookies originaires de Kashyyyk), Dylan Okarr ne semble pas satisfait et demande s’il n’y aurait pas un moyen d’avoir une boisson « à la teneur de cette partie ». Voyant que ce n’est pas le cas, il lui propose de lui vendre quelques caisses de grands crus originaires de la planète Aldéraan. Le Directeur Zarth Auranesh hésite car c’est un produit de contrebande…mais finit par accepter car ce n’est pas une offre qui se représentera. Dylan Okarr lui précise qu’il pourra venir tester la marchandise dans ses appartements lors d’une réunion. En échange du vin, un vaisseau cargo est demandé. Après mûres réflexions, le Directeur Zarth Auranesh propose en contrepartie un yacht de plaisance Starwind dont il ne se sert que très rarement. Agréablement surpris par une telle proposition, Dylan Okarr accepte à condition de pouvoir inspecter le vaisseau et propose un rendez-vous le lendemain matin à l’appartement avec ses « collaborateurs ». A l’aube, la rencontre s’effectue et les négociations se terminent sur 5 caissons de grands crus originaires de la planète Aldéraan.


Le vaisseau est inspecté dans le hangar privé du
Directeur Zarth Auranesh par Poo’Heek. Il semble en très bon état de fonctionnement et est d’excellente facture d’un point de vue mécanique et informatique. De toute évidence il n’a été que très peu utilisé (sans doute uniquement pour des « voyages diplomatiques »). De plus, le yacht de plaisance Starwind  dispose de certains éléments récréatifs ou de sécurité que l’on ne retrouve normalement jamais dans une cargo : une chambre de détente à zéro-G, une salle de jeux ainsi qu’un holothéatre ainsi que des capsules de sauvetages destinées aux riches passagers qui fonctionnent en hyperespace. La possibilité d’avoir un cargo possédant un intérieur de si belle facture ne peut être que bénéfique ; en effet, les trajets sont paisibles pour son équipage et un tel vaisseau peut-être utilisé comme lieu de rendez-vous pour de futurs contacts appartenant aux hautes sphères. Il est plus agréable d’effectuer des communications avec des politiques ou des dignitaires dans un tel cadre…plutôt que dans les soutes d’un vaisseau de catégorie YT où les ordures et les câbles trainent habituellement au milieu des couloirs.


Après avoir validé la transaction ainsi que la charge du caisson restant, un appel est effectué via une unité Master-Com au Directeur Darn Weber : la mission est une réussite et une résidence à vie est octroyée aux personnages au sein de la station…mais ils doivent partir sur le champ (pour environ 3 semaines) afin de ne pas se faire remarquer. Ils décident alors de fuir temporairement La Roue aux commandes d’un vaisseau bien plus beau que celui avec lequel ils sont arrivés. Malgré tout, ils se questionnent sur les rumeurs concernant les relations du Directeur Darn Weber avec le cartel Hutt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Star Wars : Aux Confins de l’Empire] - Compte-rendu des séances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludimaginarium :: 
Notre communauté
 :: Résumés de nos parties
-